Skip links

Vie privée en ligne - Hypothèses

D’accord ou Pas d’accord ?

Cela peut être rassurant d’être ami avec son enfant en ligne. Toutefois, privilégiez le dialogue et la communication et parlez-lui en au préalable.

Le dialogue est plus efficace que le contrôle.

Apprenez à votre enfant la notion d’un ami. Notre petit conseil : « la règle des 10 minutes ».

En accord avec son enfant, un accès à son mot de passe peut être utile en cas de problème. Exemple : « mot de passe sous enveloppe ».

Le mot de passe c’est la clé d’un journal intime.

Quelques règles de base pour un bon mot de passe :
- C’est personnel
-  Ça se change régulièrement
- Ça ne se partage pas
- Ça contient des majuscules / minuscules / caractères spéciaux / chiffres

Il est important d’expliquer à son enfant la notion du droit à l’image et du consentement.

Apprenez-lui à demander s’il peut prendre une photo et à demander s’il peut la publier.

Les parents d'un enfant mineur sont responsables de ce que son enfant publie.

Sharenting : le désir des parents de partager les photos de son enfant en ligne.

Quand vous décidez de publier une photo de votre enfant, réfléchissez à l’impact que cela aura  maintenant et plus tard.

En communiquant et en dialoguant avec votre enfant vous devenez sa personne de confiance.

Toutefois, votre enfant peut également se référer à une autre personne de confiance adulte. Bien entendu, il faut que ce soit quelqu’un de son entourage proche (pas quelqu’un qu’il a rencontré sur Internet). 

www.chacunsonmax.be

Attirez l’attention de votre enfant sur l'importance de l’intimité familiale.

Passez des accords clairs sur ce qui peut être publié ou paratagé de la sphère familiale.

Soyez conscients que lorsque vous pistez votre enfant, vous partagez ces infos avec les réseaux et vous alimentez le big data gratuitement.

Grâce au dialogue, l'info n’est partagée qu’entre deux personnes, vous et votre enfant.

Les réseaux sociaux sont interdits au moins de  13 ans. 

En réalité, bon nombre d’enfants de moins de 13 ans sont actifs sur les réseaux sociaux.

Conseils :
- Accompagnez-le dans la création de son profil
- Privilégiez un profil privé 
- Si vous placez un contrôle parental, parlez-en avec votre enfant
- Le contrôle parental a ses limites, donc privilégiez l’éducation